vendredi 1 octobre 2010

un adjectif pour internet et ses surfeurs

Ceux qui naviguent sur internet sont appelés internautes. Pour qualifier ce qui se rapporte à la navigation sur internet, La Mission linguistique francophone recommande donc l'usage de l'adjectif internautique. En toute cohérence avec le substantif internaute.

Le principe de création de ce néologisme nécessaire se fonde sur le modèle de la série aéronef, aéronaute, aéronautique : internet, internaute, internautique.

Exemple : "Sa frénésie internautique, de nature purement ludique, nuit à ses études". 

POUR ACCEDER A LA PAGE D'ACCUEIL DU SITE DE LA MISSION LINGUISTIQUE FRANCOPHONE, CLIQUEZ ICI

2 commentaires:

mandrak2000 a dit…

Internautique est ce qui à trait au internautes, 'internet' n'a pas besoin d'adjectif puisqu’il en est déjà un. En effet, le terme est dérivé du mot anglais 'internetting' attribué aux réseaux informatiques. Il s'agit donc, dés l'origine de 'réseaux internet', et non-pas 'd'Internet'.

Miss LF a dit…

Si le mot internet est parfois utilisé comme adjectif en français, comme il l'est en anglais, c'est à tort, car notre syntaxe n'est pas la syntaxe anglaise. La faute de style ou de syntaxe alors commise s'appelle parataxe. Certes, on entend dire "une connexion internet", mais c'est par abus de langage et selon une construction anglophone (l'anglais peut dire "danger zone" pour "zone (de)danger" ou pour "zone dangereuse", pas le français). La préposition "à" est ici omise, car il s'agit d'une "une connexion à internet" ; ou comme vous le rappelez vous-même, "au réseau internet" - dont c'est le nom et non le qualificatif.

Bref, il y a bien nécessité de doter le français de deux adjectifs : un pour qualifier ce qui a trait à la NAVIGATION sur internet ; un pour qualifier ce qui a trait à internet en général.

Pour le premier, lire l'article ci-dessus : l'internaute et ses joies internautiques (joies liées à la navigation sur internet).

Pour le second, cher commentateur, votre suggestion n'est pas inintéressante ! Ce nouvel adjectif pourrait être "internet" en effet, tout simplement. Mais à condition qu'il soit traité comme un adjectif relevant de notre grammaire, pas de la grammaire anglaise, et donc avec accord en genre et en nombre. Ce qui donnerait : "des connexions internettes", "une facture internette", "des sites internets". Miss. L.F.