mardi 26 septembre 2017

l'attrait et non l'attractivité

 L'emploi malencontreux en français du faux ami anglais attractive, qui signifie attirant, séduisant, a donné naissance dans certains esprits au néologisme "attractivité" [comme dans "attractivité touristique du Morbihan"] dont l'usage est vivement déconseillé, voire prohibé.

Ce barbarisme s'épanouit sans complexes - et sans doute irréversiblement - dans le discours politique et technocratique français, et jusque dans l'intitulé de certains organismes d'État ou travaux de recherche. Débarrassée de sa difformité anglomane, "l'attractivité" (sic) c'est pourtant dans notre langue l'attrait, la séduction, l'intérêt (que suscite quelque chose), le charme, le pouvoir d'attraction ou l'attirance.

POUR ACCEDER A LA PAGE D'ACCUEIL DU SITE, CLIQUEZ ICI
 

Aucun commentaire: