lundi 29 septembre 2014

le prestige serait-il mort (de rire) ?

La télévision nationale française lance une nouvelle grande émission de parlotte (de la radio filmée, si l'on préfère) intitulée Un soir à la Tour Eiffel, dont la présentatrice explique à la presse qu'il s'agit d'un "programme* autour d'un invité prestigieux". Et de nous livrer les noms des trois premiers invités de prestige : trois amuseurs publics. Pas de grand inventeur dans le lot, pas de héros de la paix, pas de souverains exemplaires, pas de géante ni de géant de la pensée ou de l'action. Juste trois amuseurs de renommée passagère, nettement paillards pour deux d'entre eux. Voilà l'idée que les décideurs de l'audiovisuel public français se font du "prestige" : une bonne tranche (horaire) de rigolade en compagnie d'une animatrice morte de rire rien que d'y penser.

* programme est ici un anglicisme employé à la place du français émission.
CLIQUEZ ICI POUR ACCEDER AU SITE DE LA MISSION LINGUISTIQUE FRANCOPHONE [M•L•F•] 

Aucun commentaire: