jeudi 27 août 2009

taxer de

Accuser ou soupçonner quelqu'un d'une erreur, d'une faiblesse ou d'un défaut. Tel est le seul sens de la locution "taxer de". Cette signification échappe manifestement aux rédacteurs et orateurs professionnels qui emploient "taxé de" suivi d'un adjectif au lieu d'un substantif ("elle est taxée de laxiste" au lieu de "elle est taxée de laxisme"). Sans doute confondent-ils taxer de [+ susbstantif] et traiter de [+ adjectif].

Il convient de taxer ces orateurs ou rédacteurs professionnels d'incompétence ou d'approximation, et non de les "taxer d'incompétents" (sic)... ni de les traiter d'ânes bâtés. Bien sûr, il convient surtout de ne pas les imiter. Sous peine d'être taxés de suivisme et d'inculture.

POUR ACCEDER A LA PAGE D'ACCUEIL DU SITE , CLIQUEZ ICI

Aucun commentaire: