jeudi 12 février 2015

évoluer n'est pas jouer

"L'an prochain, Machin-Truc n'évoluera pas en équipe nationale". Ce titre de la presse sportive n'a que deux sens dans notre langue, dont ni l'un ni l'autre, hélas, ne correspondent à la pensée du journaliste. Ce joueur de football n'évoluera pas en équipe nationale ? En français, ou bien cela signifie que l'évolution de Machin-Truc ne l'amènera pas à faire partie l'an prochain de l'équipe nationale ; ou bien que l'on peut prédire qu'il ne fera aucun progrès l'an prochain au sein de l'équipe nationale. Les footeux donnent à cela un troisième sens qui leur est propre : évoluer ou ne pas évoluer est synonyme dans leur esprit de jouer ou ne pas jouer (au football).

Violonistes et pianistes restent fiers de jouer de leur instrument. Les footballeurs professionnels et leurs commentateurs, eux, semblent estimer plus valorisant pour un joueur d'évoluer au foot plutôt que d'y jouer. Sans doute espèrent-ils ainsi se disculper du soupçon de s'adonner avec trop de sérieux, et contre des rémunérations trop grasses, à l'activité purement ludique et délicieusement infantile consistant à pousser un ballon avec les pieds à travers un gazon sous les huées des bandes rivales et les acclamations des potes.

CLIQUEZ ICI POUR ACCEDER AU SITE DE LA MISSION LINGUISTIQUE FRANCOPHONE

Aucun commentaire: