lundi 10 mars 2008

lettre ouverte aux sites de recrutement

Constatant un entêtement dans l'erreur qui frappe tous les sites français de recrutement sur Internet quant à l'usage du verbe postuler, une directrice des ressources humaines a adressé le courriel suivant à l'APEC (Association pour l'emploi des cadres) et nous en a transmis copie. La réponse se fait attendre.

Bonjour.

On ne peut pas "postuler "à" une offre", puisque le verbe "postuler" signifie "demander", et puisqu'il est transitif direct : on postule un emploi, on ne postule pas "à" un emploi. Quant à "postuler une offre d'emploi", ça n'a pas de sens ; ou plutôt un sens absurde : "demander une offre d'emploi" !

En tant que DRH, j'écarte TOUTES les candidatures de Responsables de la communication, Attaché(e)s de presse ou stagiaires en communication qui "postulent à une offre", car cela trahit une trop grande faille dans la maîtrise de notre langue.

Pourquoi l'APEC s'obstine-t-elle à propager une faute de français qui sème le trouble dans l'esprit des candidats aux compétences rédactionnelles vacillantes ?

Ce mystère mérite éclaircissement.

[NDE : Le fait que, depuis très peu de temps, cette faute soit entérinée par certains dictionnaires (en quête de nouveautés douteuses pour "actualiser" leurs éditions successives) déconsidère les lexicographes en question mais ne légitime pas l'emploi de ce verbe dans un sens qu'il n'a jamais eu depuis son invention (XIVe siècle).]


POUR ACCEDER A LA PAGE D'ACCUEIL DU SITE DE LA MISSION LINGUISTIQUE FRANCOPHONE, CLIQUEZ ICI

Aucun commentaire: