mardi 3 juin 2008

et autres quoi ?

Dans les pages du journal Le Monde, un article intitulé "Adidas et autres Coca-cola misent gros" semble ainsi affirmer qu'Adidas est un Coca-cola parmi d'autres... Ce qui ne veut strictement rien dire - à moins que le jus de chaussette de sport soit depuis peu mis en bouteille.

Cet usage impropre de la locution "et autres" tend à se répandre en France. Ainsi entend-on dire : "tigres, panthères et autres lions". Or, ni les tigres ni les panthères n'étant des lions, il ne peut exister "d'autres lions" que les tigres et les panthères !

La formule "et autres" doit toujours être suivie - explicitement ou implicitement - d'une catégorie commune à tous les éléments de l'énumération. Dans l'exemple ci-avant, il faudrait dire : "tigres, panthères et autres fauves" ou "tigres, panthères et autres félins". À la rigueur, on peut aussi placer "et autres" en extrême fin d'énumération, sans préciser la catégorie : "tigres, panthères, lions et autres".

Mais dire "il portait tout un arsenal : fusils, pistolets, grenades et autres sabres" est aussi absurde que de dire "j'ai emmené en vacances femme, enfants et autres chats" - à moins d'être un papa gato [ chat en espagnol ], bien sûr.

POUR ACCEDER A LA PAGE D'ACCUEIL DU SITE DE LA MISSION LINGUISTIQUE FRANCOPHONE, CLIQUEZ ICI

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Quelle belle initiative!!! Je suis vraiment ravie de découvrir ce blog. Bonne continuation, Frédéric !

Inessa

Anonyme a dit…

L'expression ne fonctionne-t-elle pas sur le principe de l'ellipse ?Pour l'exemple du Monde, autre coca-cola = autre entreprise telle que Coca-etc. Mais il est vrai que les exemples suivants laissent plus perplexes ...