vendredi 13 avril 2012

fêter un an

En français, le pluriel commence à deux. On ne peut donc pas "fêter ses un an" (sic). On fête son premier anniversaire, sa première année, ou on fête un an ; un an de succès, d'existence, de liberté, etc. D'un bébé, on peut célébrer les douze mois. Mais on ne fête pas "les un an" de qui ni de quoi que ce soit. À moins de fêter par la même occasion son inaptitude à compter jusqu'à 1 sans se tromper.


POUR ACCEDER A LA PAGE D'ACCUEIL DU SITE, CLIQUEZ ICI

1 commentaire:

Hughy a dit…

Très juste ! Et s'ils tiennent au pluriel, qu'ils fêtent donc...ses douze mois ! (mais avec le risque de se retrouver avec un "s" à douze...ben ouais koi c'est pluriel, douze, passe que y'en a plusieurs tu vois).