samedi 24 septembre 2016

tsunami sur les raz-de-marée

Ce qui s'appelle en français raz-de-marée se dénomme en japonais tsunami. La vogue de ce terme japonais repris par les anglophones est telle en France, depuis le début des années 2000, que le tsunami tend à éclipser le français raz-de-marée dans la presse et chez quelques traducteurs scientifiques peu regardants.

À propos d'un raz-de-marée déferlant ou ayant déferlé loin des côtes du Japon, l'emploi du mot tsunami est pourtant impropre par son incongruité culturelle. Concernant la Grèce antique ou la civilisation inca, par exemple, ce japonisme est en outre anachronique, donc doublement aberrant.

Dans ce raz-de-marée de tsunamis, le français médiatique continue de se noyer chaque jour, comme se noyèrent les moutons de Panurge. Et par le même réflexe grégaire.

POUR ACCEDER A LA PAGE D'ACCUEIL DU SITE DE LA MISSION LINGUISTIQUE FRANCOPHONE, CLIQUEZ ICI

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Un tsunami est en fait plus précis, car il désigne un raz-de-marée provoqué par un séisme, et non par le vent par exemple, ou la chute d'une quantité importante de matière.

Miss LF a dit…

Commentaire : "Un tsunami (...) désigne un raz-de-marée provoqué par un séisme, et non par le vent par exemple, ou la chute d'une quantité importante de matière." Réponse : Un tsunami et un raz-de-marée sont exactement la même chose, si ce n'est que le raz-de-marée est le terme correct en français, quelle que soit la cause du phénomène ou son époque, tandis que le "tsunami" est un japonisme en vogue dont rien ne justifie la prédominance dans le langage courant dès lors qu'un raz-de-marée ne se produit pas aux abords du Japon. La distinction de sens que vous nous signalez aimablement est fictive et n'est pas pertinente. Peu importe qu'elle ait cours dans certains esprits, cela ne lui retire pas son caractère inadéquat. Miss LF